Recherche : 

RHLF n°3, juillet – septembre 2021

Persistance de l’éphémère : Évanescence et valeur de la littérature au XVIIIe siècle

Jean-Alexandre Perras : Présentation. Persistance de l’éphémère : formes et genre de l’impermanence

Simon Dagenais : Remplir les marges et les pages blanches : les inscriptions des lecteurs dans des copies d’almanachs de large circulation (XVIIe-XIXe siècles)

Gillian Pink : L’écriture de Voltaire, rescapée de l’histoire

Dominique Varry : Investigations autour de quelques libelles pro et anti-jésuites (années 1760)

Alexis Lévrier : « Ils vivent de brochures et de crimes » : les ambiguïtés du mépris pour les « folliculaires » au XVIIIe siècle

Marie Thébaud-Sorger : Jean-Claude Pingeron, polygraphe des arts et de l’invention au XVIIIe siècle

Nicholas Cronk : Voltaire et la brochure : les enjeux de l’éphémère

Jean-Alexandre Perras : Le « grand procès » de la brochure et de la reliure au XVIIIe siècle : la littérature à livre ouvert 

Élise Urbain Ruano : La presse de mode au XVIIIe siècle : un sujet éphémère pour la postérité

Varia

Sonia Cherrad : Des intellectuelles pédagogues face à l’opinion publique au XVIIIe siècle

Michel Delon : Poétique et politique des ruines, de Diderot à Germaine de Staël

Didier Philippot : Hugo et les « farouche[s] architecture[s] du hasard »

Alain Faudemay : L’Étrangère. Un paradoxe du polyglottisme littéraire

Odile Hamot : Connaissance scientifique et co-naissance poétique chez Aimé Césaire

Comptes rendus

Procès-verbaux de l’Assemblée générale et du Conseil d’administration du 16 décembre 2020

In memoriam

In memoriam Daniel Ménager

Résumés